Atelier Béatrice de Clédat
Conservation-restauration d'œuvres et de documents sur papier
Exemples

Peintures orientales

Les peintures orientales, appelées souvent de façon impropre estampes japonaises, sont des œuvres peintes ou exprimées à l'encre de chine au lavis, associant soie et papier japonais.
Au Japon, la fonction décorative de l'art étant plus importante qu'en Occident, on retrouve ces peintures sur des supports très différents. Les plus importants, du moins du point de vue de la taille, sont le fusuma (porte coulissante) et le byobu (paravent), qui sont des accessoires décoratifs importants dans l'architecture japonaise. On trouve aussi le kakemono (rouleau suspendu verticalement) et le makimono (rouleau qu'on lit horizontalement), les uchiwa (éventails), les livres illustrés et les estampes (hanga).
Les principales altérations d'un kakemono ou d'un makimono sont de nature mécanique à cause de l'enroulement et du déroulement qui provoquent des défauts d'adhérence, des dédoublements des papiers et de nombreux plis cassés. Ces altérations engendrent aussi des pertes de matière picturale.

restauration gravure ancienne paris restauration dessin ancien paris restauration estampe paris restauration pastel paris restauration papier ancien paris restauration carte ancienne paris restauration aquarelle paris restauration afffiche paris restauration lithographie paris plan du site